L’unité de soutien au Malade

Le Rav Itsh’ak Wingot a eu la chance de guérir de la terrible maladie du cancer, mais n’a plus jamais quitté le département d’oncologie. Ensemble, avec des volontaires de Yad Eliezer, il s’y rend six fois par semaine, et offre aux malades et à leurs familles son soutien moral et son aide technique.

La maladie est une lutte journalière pour les malades et leurs familles.

Au-delà de la souffrance physique et morale, l’organisation autours du malade et les différentes procédures à faire sont un mal auquel la médecine ne répond pas forcément. L’Unité de soutien au malade répond à cette requête et répond aux différents besoins du malade et de sa famille.

Un malade miraculé et miraculeux!

Il y a 20 ans, le Rav Wingot guérissait de la terrible maladie. Aujourd’hui sa présence auprès des malades du département d’oncologie répand forces et espoir. Avec une équipe de volontaires spécialement formés, ils soutiennent les malades dans leur bataille pour la vie. L’Unité de soutien au malade se spécialise dans l’accompagnement du malade et sa famille, aussi bien concernant les difficultés physiques et morales, que pour la cote bureaucratique, technique et embêtante. Parfois, si besoin il y a, l’Unité sait diriger ces personnes vers d’autres départements de Yad Eliezer, pour une aide financière ou alimentaire par exemple.

Une fois allégée des soucis techniques, la famille est bien plus disponible pour soutenir son malade, encourager son moral et sa guérison. La tranquillité d’esprit joue un facteur très important dans la guérison du malade.

Malgré la difficulté morale qu’il y a dans la rencontre journalière avec la souffrance, nos volontaires ne se laissent pas abattre et continuent d’apporter tout leur soutien à qui le demande.

"Au-delà de la souffrance physique et morale, l’organisation autours du malade et les différentes procédures à faire sont un mal auquel la personne malade et sa famille ne sont pas toujours en mesure d’apporter une solution".