Équipement pour l’Hiver

Des plafonds fêlés par lesquels pénètrent la pluie et le vent, des enfants sans couvertures, dormant serrés les uns contre les autres pour essayer de se réchauffer, des personnes âgées sans radiateurs, ou des familles prises de court par la facture d’électricité. L’hiver est leur pire cauchemar.

Chaque année en hiver, les bénévoles de Yad Eliezer sont témoins de visions qui rappellent les périodes les plus noires de l’Histoire. Des plafonds fêlés par lesquels pénètrent la pluie et le vent, des enfants sans couvertures, dormant serrés les uns contre les autres pour essayer de se réchauffer, d’autres qui ne peuvent aller à l’école car ils n’ont pas de quoi se protéger de la pluie et du froid, des personnes âgées sans radiateurs, ou des familles prises de court par la facture d’électricité. L’hiver est leur pire cauchemar.

Hiver: comment l’affronter?

Malheureusement, les cas sont nombreux, mais Yad Eliezer essaye, ici aussi,  d’apporter son aide. Des centaines de manteaux, couvertures et radiateurs sont distribués chaque année en vue de l’hiver; une aide au paiement des factures  impayées est apporté à ceux qui en ont besoin pour pouvoir brancher un radiateur ou chauffer un peu d’eau, ainsi que pour des traitements médicaux nécessaires à cause de l’hiver.

L’achat de l’équipement d’hiver se fait grâce à un travail de groupe et à la coopération des grandes chaines de magasins. Grâce à des accords passés avec eux, Yad Eliezer parvient à acquérir manteaux, radiateurs electriques, couvertures chauffantes et autres, au meilleur rapport qualité-prix. Le transport aussi est assuré. Chaque année, une autre ville est choisie pour la distribution de l‘équipement d’hiver, avec la contribution de petites organisations locales.

Quand il fait chaud à l’intérieur, l’extérieur est plus facile à affronter. Ne les laissons pas seuls. Cette année, Soyez généreux et joignez–vous à nous!

"Des toits cassés par lesquels pénètrent pluie et vent, des enfants sans couvertures, dormant serrés les uns contre les autres pour essayer de se réchauffer"