Éducation spécialisée

Le projet SHALHEVET se préoccupe du sujet de l’intégration des élèves ayant des difficultés d’apprentissage, grâce à l’insertion de l’Education spécialisée. Le projet requière un niveau professionnel élevé et s’adresse aux populations faibles et aux enfants en péril.

L’éducation spécialisée prend de plus en plus d’ampleur en Israël.

Certains enfants  présentent de graves difficultés d’apprentissage. Généralement, ces mêmes enfants ne trouvent leur place à l’école. Sans un suivi d’éducation spécialisée, ils sont susceptibles de développer une aversion pour l’école, la société, et parfois pour eux-mêmes, ce qui les empêche clairement d’avancer. Finalement, les difficultés d’apprentissage sont l’une des principales causes d’un échec scolaire, qui mue souvent en dégradation sociale, la rue, les « mauvaise fréquentations », l’alcool et la drogue.

Qu’est ce que l’éducation spécialisée?

Malheureusement, le coût de chaque cours de soutien spécialisé est si élevé, que cela reste une solution abordable seulement pour ceux qui en ont les moyens, alors uqe souvent, ceux qui en ont le plus besoin sont ceux quin’en ontpas. L’éducation spécialisée est faite par des professeurs particuliers ayant suivi une formation, aptes à passer de nombreuses heures avec chaque enfant, tout en lui adaptant la méthode d’apprentissage. Ceci revient à plusieurs milliers de shekalim par mois.

Yad Eliezer considère qu’un soutien au niveau éducatif est de la plus haute importance lorsqu’il s’agit d’apporter un soutien et des solutions pour le long terme. Ainsi, nous offrons à chaque enfant présentant des difficultés d’apprentissage ou un échec scolaire, à la fois un soutien journalier pour faire face aux tracas du présent, et aussi le don d’une perspective et d’outils qui permettront d’éviter les soucis dans l’avenir.

Aujourd’hui, L’association met l’accent sur l’éducation, en y mettant son expérience professionnelle de qualité, et surtout son cœur. Chaque enfant est mis en relation avec un professeur adapté, sous la surveillance et avec la coopération de son établissement scolaire. De plus, un suivi par des professionnels de l’éducation spécialisée et une inspection régulière sont joints au travail.

L’avancée des enfants et leurs performances améliorées à l’école, ainsi que la honte qui disparait grâce à la réussite scolaire, représentent ensemble la réussite de notre projet.

 

 

"Sans un suivi d’éducation spécialisée, ils sont susceptibles de développer une aversion pour l’école, la société, et parfois pour eux-mêmes, ce qui les empêche clairement d’avancer".