L’argent ne fait pas le Bonheur. Peut-on être riche et heureux?

L’argent ne fait pas le Bonheur. Peut-on être riche et heureux?

Ah, si j’étais riche….

De manière générale, les revenus et le niveau de vie des gens dans le monde occidental sont depuis quelques dizaines d’années en hausse perpétuelle. Cependant, ce n’est pas le cas du « Bonheur ». Par conséquent, beaucoup ont cherché à comprendre le lien, s’il existe, entre richesse et Bonheur. Les nombreuses études scientifiques à ce sujet ont justement prouvé que « l’argent ne fait pas le bonheur »! En voici une particulière, parue récemment dans le journal américain, Science.

Riche et heureux, est-ce que ça existe?

Trois expériences ont mené à une conclusion plutôt intéressante et utile à tout homme:

Que faites-vous avec votre argent?

Pour la première expérience, les participants durent lister les différentes sortes de frais qu’ils avaient, et associer à chacune une note sur le niveau de Bonheur qui lui est associée.

Les résultats ont démontré que lorsqu’il s’agissait de frais destinés à l’usage personnel (nourriture, vêtements, achats personnels…), le niveau de Bonheur était moyen, voire bas. En revanche, lorsqu’ils dépensent leurs argent à des fins sociales, ou pour autrui, le niveau de bonheur est au sommet!

Reste à vérifier si le bonheur engage le don, ou alors est-ce que le fait de donner pour l’autre est celui qui rend heureux?

Et si vous étiez riche?

Pour la seconde expérience, on distribua des enveloppes contenant une certaine somme d’argent à chacun des participants, puis on partagea ces derniers en deux petits groups. Dans l’un, chacun eut pour mission d’utiliser l’intégralité de la somme pour ce qu’il désirait s’offrir, et l’autre dut utiliser l’intégralité de la somme pour les pauvres ou dans une action sociale.

Lorsqu’on demanda à chacun des participants de noter son niveau de bonheur à la fin de cette journée, on releva les meilleures notes chez le deuxième groupe. Les chercheurs en ont déduit que le fait de donner à autrui apporte le bonheur au donateur; surtout s’il choisit lui-même comment le faire.

Vous ne le saviez peut-être pas, eux non-plus!

Les deux précédentes expériences prouvent clairement que donner de sois pour autrui est source de bonheur. Mais est-ce que les hommes en sont tous conscients? Clairement, non!

Pour la troisième expérience on demanda au dernier groupe de classer les sortes de frais et dépenses qui selon eux leur apporterait le plus de Bonheur. Les résultats ont démontré qu’avant d’en avoir fait l’expérience soi-même, très peu de gens savent que s’occuper d’autrui apporte un maximum de Bonheur, bien plus que lorsqu’on s’occupe de soi-même!

Si seulement nous pouvions, riches ou non, connaitre le vrai Bonheur…

Je cherche le Bonheur