Inquiétantes révélations du contrôleur de l’Etat

Inquiétantes révélations du contrôleur de l’Etat

Le compte-rendu annuel du contrôleur de l’Etat, publié la semaine dernière, expose des données inquiétantes quant à la capacité du citoyen moyen à subvenir à ses propres besoins et à accéder à tous ses droits sociaux. Notre fonctionnement, à Yad Eliezer, veut la prévention de ce type de situation, et est fait pour y apporter des solutions lorsqu’il est déjà trop tard.

Travailler et rester Pauvre

Le compte-rendu démontre bien le phénomène: beaucoup de citoyens israéliens travaillent énormément et ont parfois même plus d’un emploi, mais ils gardent malgré tout leur place parmi les nécessiteux. A Yad Eliezer notre solution préventive est celle d’empêcher ou d’alléger les dépenses inattendues, suite à un accident, une maladie, ou autre.

Notre expérience nous a appris que les ‘’travailleurs nécessiteux’’ peuvent survivre tant qu’ils vivent une routine régulière et normale. Souvent, les dettes et la précarité commencent suite à une dépense imprévue, qui perturbe l’équilibre financier de la maison. Chaque dépense comme celle—ci risque de décourager le pauvre citoyen et l’empêcher de reprendre le contrôle de la situation.

La Solution : Prévenir les risques

Ces dernières années, nous avons mis en route quelques projets de soutien, prédisposés à sauver les ‘’travailleurs nécessiteux’’ des dépenses inattendues et menaçantes: cabinets dentaires, salles de fêtes, aide à l’approche d’un mariage ou d’une Bar- Mitzvah… ceux- ci  sont des moyens d’aider ces personnes à garder leur equilibre déjà trop fragile, tout en protégeant au maximum leur dignité.

Non- accès aux aides sociales

Le compte rendu nous apprend également que les populations faibles et les plus pauvres n’accèdent pas aux aides sociales qui leur reviennent. Ils sont si préoccupés par leur survie au jour le jour, qu’ils ne connaissent pas les aides au logement et aux aides médicales auxquelles ils ont droit. Yad Eliezer connait ce problème, et pour y remédier l’Association fait partie, depuis l’année dernière, d’un système de coopération entre organisations, dans le cadre duquel les nécessiteux sont dirigés vers les organismes concernés, qui ont pour rôle d’aider les citoyens à accéder à la totalité de leurs droits. Parallèlement, Yad Eliezer continue d’épauler ces personnes jusqu’à la fin du processus.

Le contrôleur de l’Etat a proposé des solutions que nous espérons voir s’appliquer. En attendant, nous nous devons d’être là pour nos frères démunis.

 Faire un Don