Et il y a les cadeaux. Trois valises, pleines de cadeaux.

Et il y a les cadeaux. Trois valises, pleines de cadeaux.

Aéoroport Ben-Gurion en Israel. Un représentant de Yad Eliezer vient d’atterrir, épuisé par le voyage.
Il revient d’un voyage fatiguant, dédié à la présentation  du programme de Yad Eliezer pour les veuves et les orphelins, aux fidèles donateurs, sans qui aucune aide ne serait possible pour personne.

Sa femme l’attend dans le hall d’arrivées.

Ses bagages n’étaient pas si lourds, au départ.

Près du tapis, il attend ses bagages. En quelques minutes il récupère trois énormes valises. Il y a une semaine, à son départ, il n’en avait qu’une seule. Sa femme allait être étonnée…

Des cadeaux, ce sont des cadeaux

« Mais qu’est-ce qu’il y a là-dedans? » se demande sa femme? Elle ne se doute pas encore du poids que pèse le secours à des centaines de veuves et d’orphelins.

Plus tard, arrivé à la maison, il ouvre les valises. De la première il sort une boite de chaussures. Elles sont destinées à un petit orphelin de 10 ans qui n’a jamais connu son père. Puis une boite remplie d’épices. Celle-ci est adressée à une dame passionnée de cuisine, jusqu’à ce qu’elle perde son mari et que sa vie bascule.

Au milieu d’une multitude d’emballage de produits alimentaires sans gluten (pour une orpheline allergique qui ne peut pas se les procurer sans aide), il y a des paires de draps. Ces draps iront dès ce soir à une orpheline qui se marie demain sans un sou.

Trois valises, pleines de cadeaux.

Ils ne sont pas seuls

Les veuves et les orphelins ne sont pas seuls. Il y a, en Israël et ailleurs, des gens qui se soucient d’eux chaque jour, qui donnent leur temps, leur argent et leur Cœur pour le bien-être de ces personnes. Des centaines d’orphelins bénéficient du programme de soutien de Yad Eliezer chaque année.

 Faire un don

Tous les mois, l’Association Yad Eliezer envoie une somme d’argent adaptée à chaque famille directement sur le compte bancaire, afin d’éviter tout sentiment de honte aux bénéficiaires. De plus, l’Association prend en charges ce qu’il faut avant les Fêtes ou lorsque survient une période plus difficile qu’une autre.

Et il y a les cadeaux.

Des petites attentions, des petites choses personnelles comme une paire de chaussures ou un petit bijou, qui rappellent à ces gens dans le besoin qu’il y a quelqu’un pour penser à eux.

Nous continuerons à voyager, à envoyer nos représentants dans le monde entier, à choisir pour chaque veuve le cadeau qu’elle aimerait recevoir; comme pour chaque enfant qui vit en l’absence d’un père ou d’une mère.

Nous ne les laisserons pas seuls.

 Aides-nous à leur offrir ce qu'il n'ont pas